En 2009, Emmaus Nièvre Allier entre dans une aventure débutée il y a bien longtemps par un professeur Burkinabé, pour l’enseignement au Burkina-Faso.

En 1981, Koudbi KOALA, professeur formé chez les Frères de la Salle des Ecoles Chrétiennes, rentre au Burkina-Faso. Devant l’inadaptation du système scolaire burkinabé, il décide de donner des cours aux enfants et s’installe sous un manguier de Koudougou, sa ville natale : ce fut la 1ère graine. Rapidement, un 2nd manguier est nécessaire et les élèves continuent d’affluer…

 

 

L’association Benebnooma est née de cette envie de créer une structure pour accueillir tous ses enfants, et du nom de la maman de Koudbi qui signifie en Mooré : « un seul doigt ne saurait laver tout le visage » soit “l’union fait la force”.

 

L’enseignant, fils de forgeron, est aussi musicien. Il créé une troupe de percussionnistes et de danseurs, les « Saaba » (les forgerons)  qui  s’ engagent à financer la future école. Prospectant des partenaires, Koudbi rencontre en France, Gilles Ploquin et ils créent ensemble l’EASK (Echange et Amitié avec les Saaba de Koudougou).  Grâce à l’énergie de Gilles, le nombre de date en France se multiplie. En 1985, Koudbi loue quatre hectares dans le secteur 10 de Koudougou, où 30% des enfants seulement sont scolarisés.

La rencontre de Koudbi avec l’Abbé Pierre marque le début d’une longue amitié.

En 1996, Benebnooma devient membre d’Emmaüs International.

En 25 ans, le nombre d’élèves est passé d’une poignée à plus de 400 et 90% des enfants du secteur sont scolarisés.

Depuis 4 ans Emmaus Nievre Allier est partenaire de Benebnooma.

Notre Projet : La construction d’ une école pour Sourds Muets avec l’ouverture d’une classe par an sur 6 ans (CP1 CP2 CE1 CE2 CM1 CM2).

La réalité : La formation des 4 professeurs s’est faite au Burkina et actuellement 48 élèves suivent les cours.

La quatrième classe  ouvre ce mois-ci pour la rentrée d’octobre 2013…